top of page

Analyse des pratiques professionnelles

L’analyse de pratique professionnelle constitue un espace de réflexion régulier, autour des pratiques quotidiennes des équipes. Animée par un psychologue ou un psychiatre, extérieur à l’institution, elle permet d’analyser les situations qui posent difficulté et de les enrichir de l’éclairage clinique de l’intervenant.

Les groupes d’analyse de pratiques impliquent un travail collectif, généralement sous la forme d’études de cas cliniques, sur les différents accompagnements afin de remettre du sens dans les pratiques, ainsi que de débloquer des pistes de travail adaptées en fonctions des profils des personnes prises en charge.

Les groupes d’analyses de pratiques, en favorisant l’émergence et le partage de points de vue différents, permettent de questionner et de réajuster ses postures professionnelles, tout en consolidant la cohérence d’équipe.

Les séances d’analyse des pratiques sont également des SAS de décompression et de sécurité pour les professionnels, respectant une parole libre et régis par des règles de confidentialités.

Ce type de groupe d’analyse de pratiques implique une confiance facilitant la capacité de supporter le regard de ses pairs sur son travail.

Pour quoi ? Pour qui ?

Pour tous types d'institutions au sein desquelles les équipes prennent en charge la souffrance humaine au quotidien et sont confrontées à de multiples difficultés conscientes ou inconscientes.

Déroulement type d'une séance

Une séance d’analyse de pratique professionnelle commence généralement par un tour météo des participants. Ce petit temps d’expression libre sur des vécus professionnels ou des situations particulières permet de dégager certains thèmes de travail par le groupe et/ou l’animateur. Ces thèmes sont ensuite explorés durant la séance d’analyse de pratique au travers :

  • d’échanges et de réflexions de groupe, soutenus par l’intervenant psychologue,

  • d’analyse des postures professionnelles et des aspects émotionnels éventuellement en jeu,

  • du repérage et de l’identification des mouvements transférentiels au sein de la relation (sans exploration des histoires personnelles),

  • d’un approfondissement d’une situation avec l’apport d’un éclairage théorico-clinique,

  • de l’identification de pistes de travail et d’interventions pertinentes.

Objectifs généraux d'une séance

  • Apprendre à questionner sa posture professionnelle et à la réajuster

  • Analyser les pratiques pour développer les compétences professionnelles

  • Remettre du sens dans sa pratique professionnelle

  • Réfléchir aux enjeux de la rencontre clinique au sein des différents dispositifs

  • Analyser les difficultés émotionnelles émergeant dans la rencontre

  • Prendre conscience de ses propres mécanismes de défense

  • Savoir prendre appui au sein de son équipe

  • Prévenir les RPS et l’épuisement professionnel

Cadre formel 

  • La taille idéale d’un groupe d’analyse des pratiques se situe entre 5 et 10 participants. Ce nombre permet l’émergence d’une dynamique de groupe tout en respectant un temps de parole pour chacun.

  • Pour permettre l'investissement, il est recommandé que l'APP ait une occurrence régulière (minimum 1f/mois)

  • Même s’il est préférable, pour les séances d’analyse de pratique, que l’équipe soit homogène (pas de rapports hiérarchiques), elles n’excluent pas systématiquement la présence de cadres ou responsables, à condition que cette présence ne soit pas un élément bloquant pour l’installation de la confiance et la libre circulation de la parole.

bottom of page